Débutants : quel montant investir en Bourse ?

La bourse fonctionne de la même manière que tout autre marché que vous connaissez. Êtes-vous un débutant dans le domaine ? Souhaitez-vous devenir acteur dans le marché boursier ? Pour cela, il vous est indispensable de connaître, en premier lieu, comment évaluer le capital à investir.

Comment évaluer le capital à investir

Pour les nouveaux investisseurs, décider du montant à investir en Bourse est toujours difficile. Une erreur commune des débutants est d’ignorer les frais reliés au courtage et les spreads. Peu importe le montant que vous allez investir, le plus important est d’avoir le plus d’information possible sur le marché et de préparer une stratégie. D’une manière générale, un dépôt minimum est souvent requis par l’organisme ou le courtier en valeur pour l’ouverture d’un compte d’investissement. Pour résumer, les points importants à retenir pour votre premier investissement sont d’évaluer les risques encourus et les divers frais reliés à cette activité.

C’est quoi un effet de levier ?

Il est très tentant pour les débutants qui ont un faible montant à investir en Bourse d’utiliser l’effet de levier. Il faut savoir que ce dernier permet de multiplier et investir le montant réel que vous avez en votre possession dans le but de générer plus de revenus. Ce système est proposé pour les bourses qui utilisent des instruments spécifiques comme les CFD ou le SRD. En Europe par exemple, vous êtes permis à multiplier par cinq le capital réel sur votre compte trading. Naturellement, vous pouvez aussi augmenter vos pertes avec ce système. Une légère variation du cours de la valeur avec laquelle vous avez investi peut engendrer des impacts horribles sur votre capital.

Les éléments à tenir en compte pour réussir votre investissement

Il est très important d’avoir en tête les frais de courtage pendant la préparation du montant à investir en Bourse. Sur le marché boursier, il y toujours un intermédiaire entre un vendeur et un acheteur peu importe la façon dont vous allez réaliser votre investissement. L’intermédiaire peut être un courtier ou une banque. Prenez, par exemple, les placements traditionnels à travers un élément bancaire d’investissement. Cela peut être un compte-titres ou autres. Le coût de l’ordre de bourse est de 0.1 % de votre investissement en moyenne. Notez bien que si vous achetez pour ensuite vendre des titres, les factures seront multipliées par deux puisqu’il s’agit de deux opérations différentes. Et cela reste valable si votre opération est perdante. Pour les investissements à travers une plateforme d’investissement, c’est la petite différence des valeurs entre la valeur réel et celui avec lequel vous aller faire un achat ou une vente qui est à considérer. Le point le plus important est de ne jamais mettre la totalité de vos économies dans des opérations boursières.

Quels sont les meilleurs sites internet pour suivre toutes les cotations en direct ?
Pour bénéficier de l’expertise de professionnels de la Bourse : la gestion collective