PEA-PME, assurance-vie : les produits à fiscalité privilégiée

Le PEA et l’assurance vie constituent des enveloppes de placement assorties d’avantages fiscaux spécifiques. Alors que le premier est voué à financer favorablement les PME, l’autre permet à tout individu d’établir un excellent plan d’épargne. Pour les investisseurs, ces deux options sont à privilégier, et ce, pour plusieurs raisons.

Le PEA-PME ou Plan d’Épargne en actions : fonctionnement

Le Plan d’épargne en actions ou PEA est une configuration d’enveloppe fiscale créée pour inciter à investir sur les marchés européens. Mis en place en 1992, il a ensuite connu diverses déclinaisons, allant du traditionnel PEA aux PEA assurance, en passant par les PEA-PME, permettant également d’investir dans les ETI. Une solution Bourse et assurance vie qui pousse les Français à participer au développement des forces vives à l’avenir prometteur. Ce plan d’épargne est soumis à une règlementation particulière. Le plan épargne en actions s’adresse surtout à ceux qui veulent faire un placement en bourse, via des actions de sociétés en Europe. Le principal avantage réside dans l’exonération d’impôts. Cependant, les potentiels restent soumis à des prélèvements sociaux de l’ordre de 17,2 %.

Principales caractéristiques de l’assurance vie

Bien que vous puissiez à la fois investir en Bourse et assurance vie, cette dernière vous offre la possibilité de recevoir une rente viagère. En ce sens, elle diffère du PEA, car étant soumise à l’IR (impôt sur le revenu), dans la limite d’une partie du montant. Cette dernière dépend de l’âge auquel le bénéficiaire profite de la rente. Par exemple, pour un individu ayant la soixantaine, l’abattement sera de 40 %. Autre avantage de l’assurance vie : le retrait partiel. Cela ne vous prive pas d’une fiscalité avantageuse. L’offre de placement est aussi très diversifiée, ce qui vous permet d’adapter votre plan en fonction de votre projet, à court, moyen ou long terme. De plus, les options proposées par les compagnies spécialisées sont diversifiées.

Des plans d’épargne offrant une disponibilité à tout moment

Quand on s’intéresse à des investissements en Bourse et assurance vie, les similitudes avec le PEA ont également d’autres aspects. En effet, le principe de taxation se base sur le retrait et est conditionné par l’âge du plan ou du contrat en question. Toutefois, on note une disparité de taille : dans le cas du PEA, un retrait avant le 5e anniversaire implique sa fermeture sans possibilité d’opposition par l’épargnant. Cette situation ne se produit pas en matière d’assurance vie.

D’autre part, le Plan d’épargne en actions n’est pas transférable à des bénéficiaires en cas de décès du propriétaire. En effet, à la mort du souscripteur, le PEA est automatiquement clôturé sans aucune possibilité de recours, toujours au contraire de l’assurance vie. Par contre, les actions et titres qui peuvent le composer seront transférés vers un compte-tiers.

Quels sont les meilleurs sites internet pour suivre toutes les cotations en direct ?
Pour bénéficier de l’expertise de professionnels de la Bourse : la gestion collective